Salut à toi, cher lecteur! Aujourd’hui, je vais parler du tout premier livre de Christina Lauren qui m’a un peu déçu.

Résumé :

Brillante et déterminée, Chloé n’a qu’un problème dans la vie : son boss, Bennett, revenu prendre les reines de l’entreprise familiale de Chicago après un séjour en France. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est odieux mais … magnétique.

Bennett, lui, découvre en sa collaboratrice une jeune femme aussi ravissante qu’exaspérante, et qui n’entends riens sacrifier à sa carrière. Entre eux, c’est l’affrontement immédiat, mais aussi le désir obsédant, dévastateur. Ensemble, ils vont enfreindre une à une toutes les règles qu’ils s’étaient imposées.

À une seule fin : se posséder …

Mon avis :

En sois, j’ai bien aimé l’histoire mais tout au long de ma lecture, j’avais l’impression que les auteures ont eu envie de terminer ce livre le plus vite possible.

L’histoire n’était pas bâclée mais elle était, à mon goût, un peu trop rapide et trop courte.

À un moment donné, on a l’impression qu’il y a un début de triangle amoureux et puis tout s’arrête. On ne sais pas ce qui est arrivé à la troisième personne, on n’entends plus parler de lui du tout.

Ça m’a pas mal perturbé. En sachant que le deuxième livre ne sera plus sur les mêmes personnages, je me dis qu’on n’entendra plus parler de cette troisième personne.

Pour résumer l’histoire, on va retrouver Bennett, un homme d’affaire très riche qui travaille avec son père et son frère. Il est odieux et égocentrique avec sa secrétaire, Chloé.

Chloé doit absolument travailler avec Bennet et terminer un projet pour obtenir son master.

Au bout de neuf mois à travailler ensemble, ils vont développer une relation je t’aime/moi non plus. Ils vont commencer à coucher ensemble et puis Chloé va rencontrer Joël, qui va lui offrir des fleurs, la draguer, …

Bennett va tout faire pour persuader Chloé de ne plus voir l’autre homme.

Après, on ne sais pas trop ce qui arrive à Joël. On ne sais pas si Chloé lui a dis qu’elle n’est pas interessée ou si elle n’est pas libre.

Le livre est très court et se lis très vite et facilement.

Voilà, cet avis n’était pas long du tout mais j’ai dis tout ce que j’avais à dire.

« … quand on regarde quelqu’un, on n’en voit que la moitié. »

L’avez-vous lu? Et si non, vous tente-t-il? N’hésitez pas à m’en parler en commentaires!

Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :